Le blog Interfimo :
actualité et documentation

5 conseils pour réussir son business plan

Toutes professions libérales
5 conseils pour réussir son business plan
5 conseils pour réussir son business plan

Le business plan a longtemps été vu comme un support purement financier, destiné à répondre à l’équation comment emprunter-comment rembourser. Si l'analyse concrète de votre situation financière demeure évidemment un pan fondamental de votre plan d’affaires, vous ne devez pas négliger de préciser et mettre en relief l’ensemble des éléments de “contexte” (positionnement local, environnement concurrentiel, etc.) et de “personnalité” (expériences, réseaux, stratégie, etc.) qui distingue votre projet, sans pour autant être parfaitement chiffrable. 

Interfimo vous propose aujourd’hui 5 conseils simples à mettre en œuvre pour enrichir votre business plan et gagner en crédibilité auprès de vos financeurs, mais aussi de vos futurs collaborateurs, fournisseurs, partenaires, etc.

Conseil #1 : Un business plan est bien plus que vous le pensez

Si le business plan est un véritable appui pour comprendre et faire comprendre votre futur mouvement d’affaires, il peut aussi être un support plus générique, résumant les fondamentaux de votre entité, les acteurs du projet (fondateurs comme personnel), l’outil de travail (notamment pour les professions à plateaux techniques), l'accessibilité, les projets dans la ville ou le quartier (notamment pour les professionnels de proximité). Ce document consolidé sera mobilisable aussi bien auprès de vos financeurs, que pour vos projets de partenariat ou de recrutement.

Conseil #2 : Se poser les bonnes questions pour être précis dans les réponses

Parmi les questions à préparer, pensez à :

  • Comment va se former mon CA/honoraires ? Immédiat, périodique, récurrent ?
  • Ai-je bien calculé mon point mort ? C’est-à-dire à partir de quel moment, l’ensemble des charges de l’entreprise sont couvertes, pour arriver à l’équilibre.
  • Les futurs règlements reçus de mon activité me permettront-ils de faire face à mes charges incompressibles ?
  • Ai-je bien pensé à mes décalages de trésorerie ? En plus du BP, vous pouvez établir un plan de trésorerie traduisant vos besoins mois par mois pour mesurer le besoin d’un éventuel découvert bancaire.
  • Quels sont les financements à ma disposition si j’ai besoin de financer du corporel ou de l’incorporel ? Durée, modalité, garanties, etc.

Conseil #3 : L’étude détaillée de votre environnement concurrentiel

Quelle que soit votre profession ou votre lieu d’exercice, vous vous inscrivez dans un marché. Votre business plan doit donc mettre en perspective votre projet (et ses atouts) au sein d’une analyse de marché plus générale. On distinguera l’analyse “locale” - qui sont mes concurrents locaux, pourquoi ce choix d’implantation, quelles opportunités/facilités offrent la ville, le quartier - et l’analyse “métier” - comment évoluent les prix pratiqués, la population visée, quels sont les nouveaux usages (technologiques ou marketing par exemple), etc. 

Conseil #4 : Se faire accompagner d’un conseil expert-comptable

L’expert-comptable est votre allié. Au-delà de la partie chiffrée de votre Business Plan, ce professionnel, aussi bien technicien que conseil, peut traduire l’ensemble de vos réflexions et stratégies commerciales en choix économiques cohérents pour votre future organisation et attractifs auprès de vos financeurs.  

Conseil #5 : La transparence pour convaincre

Tout banquier ou créditeur le sait : le projet parfait n’existe pas. Donc, n'éludez pas les faiblesses de votre dossier, car votre interlocuteur les trouvera, d’une manière ou d’une autre. Au contraire, démontrez la maturité de votre projet en les intégrant au sein de votre plan et en proposant des pistes pour les atténuer. Cette transparence posera les fondements d’une réelle relation de confiance avec votre interlocuteur, qui pourra apprécier, à travers une analyse concrète et objective, la viabilité de votre projet. 

Pour en savoir plus, nos équipes sont à votre disposition
direction.communication@interfimo.fr

onlib
Inscrivez-vous à notre newsletter
dédiée à toutes les professions libérales
Je m'abonne