Le blog Interfimo :
actualité et documentation

PFU et arbitrage entre rémunération et dividendes de SEL

Toutes professions libérales Réagir à cet article
PFU et arbitrage entre rémunération et dividendes de SEL

L’optimisation de la rémunération du dirigeant est un sujet qui renait à chaque loi de finances.

Une fois encore, l’institution prochaine du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) à 30 %*, en réduisant l’imposition des dividendes, va inciter les professionnels libéraux qui exercent en société d'exercice libéral (SEL) à réfléchir au bon arbitrage entre rémunération et dividendes.

Rappelons quelques-uns des paramètres à prendre en compte :

Certes,

  • les prélèvements sur dividendes, qui peuvent aujourd’hui se monter à 40,20 %* (taux d’impôt sur le revenu (IR) marginal de 45 % sur 60 % du dividende + CSG / CRDS à 15,5 % dont 5,10 % déductibles), seront limités à 30 %* dès le 1er janvier 2018,
  • lorsqu’une SPFPL détient des titres de SEL pour le compte du professionnel libéral, des dividendes lui sont indispensables pour rembourser son emprunt.

Mais,

Bref, un beau sujet à travailler avec son expert-comptable !

* outre éventuelle Contribution Exceptionnelle sur les Hauts Revenus (CEHR) de 3 % ou 4 %

Commentez cet article Pour commenter cet aticle :   Se connecter