Le blog Interfimo :
actualité et documentation

Le vendeur d'une entreprise libérale obligé d'informer préalablement ses salariés

Toutes professions libérales Réagir à cet article
Le vendeur d'une entreprise libérale obligé d'informer préalablement ses salariés
Le vendeur d'une entreprise libérale obligé d'informer préalablement ses salariés

La loi n°2014-856 du 31 juillet relative à l'économie sociale et solidaire créé une obligation d'information des salariés en cas de cession d'un fonds de commerce ou de la majorité des parts d'une société, afin de leur permettre de présenter une offre d'achat.
Ces dispositions visent notamment les entreprises de moins de 50 salariés - y compris celles soumises à une réglementation particulière prescrivant que tout ou partie de leur capital soit détenu par des associés "répondant à certaines conditions en termes de qualification professionnelle".
Les entreprises libérales sont donc bel et bien concernées par ces obligations impératives (sanctionnées par la nullité de la cession) et contraignantes (délai de deux mois avant la cession) ; la loi prévoit certes une obligation de discrétion des salariés, mais pas la sanction liée.
De nombreuses questions restent évidemment en suspens -dont l'application de ce dispositif aux cessions de fonds libéraux ; mais voici d'ores et déjà des extraits de l'exposé des motifs et de la loi elle-même sur "ce nouveau droit d'information des salariés en cas de transmission d'un entreprise saine".

Commentez cet article Pour commenter cet aticle :   Se connecter