Avis d'experts
des professions libérales

Observations sur les stratégies des pharmaciens

Durant longtemps, la stratégie professionnelle du pharmacien se résumait à trouver le bon arbitrage entre patrimoine et revenus.

Autrement dit : "Je m'endette pour acheter une officine; cela m’imposera un sacrifice sur mes revenus mais, à terme (ou avant le terme), je revendrai pour acheter une autre pharmacie, plus importante ou à développer".

Les données à prendre en compte étaient assez simples :

  1. évaluer un bon niveau d'endettement compte tenu de la fiscalité qui guette aux alentours de la 5ème ou 6ème année, lorsque les frais d’établissement ont été amortis et que la part d’intérêts déductibles décroît,
  2. acheter à un bon prix sans se laisser abuser par les emballements du marché que l'on a pu connaître dans les années 90 ou entre 2005 et 2010...

Se connecter pour lire la suite
Luc FIALLETOUT
Luc FIALLETOUT