Le blog Interfimo :
actualité et documentation

Environnement économique mondial en septembre 2019

Toutes professions libérales Réagir à cet article
Environnement économique mondial en septembre 2019
Environnement économique mondial en septembre 2019

Les chiffres économiques parus au cours du mois de septembre ont confirmé, aux Etats-Unis, en zone euro et en Chine, un écart important entre des secteurs manufacturiers en difficulté et des secteurs des services et de la consommation plus résistants. Les risques liés à la guerre commerciale et au Brexit ont continué de retenir l’attention. Les marchés actions sont repartis de l’avant tandis que le marché obligataire a profité aux obligations cœur.

États-Unis : réduction de taux de la part de la FED

Les facteurs de soutien de la demande intérieure s’affaiblissent progressivement : la confiance des entreprises s'est détériorée, en particulier dans le secteur manufacturier, tandis que, dans le secteur des services, les signaux sont plus mitigés. En outre, les indicateurs du moral des ménages ont déçu et semblé remettre en question les perspectives économiques. Cependant, le marché du travail est toujours solide tandis que la croissance des salaires reste modérée.  La Fed a décidé une 2ème réduction de taux en septembre et indiqué qu’elle était disposée à agir à nouveau en cas de besoin. Sur le front commercial, les négociations entre la Chine et les États-Unis ont continué de progresser par intermittence.

Zone Euro : mesures de soutien de la BCE face à la dégradation de la situation économique

Les indicateurs portant sur l’industrie se sont de nouveau dégradés en septembre, la chute du PMI manufacturier allemand étant particulièrement sévère. Les chiffres des secteurs des services, de la consommation et du marché du travail ont continué, en revanche, de faire preuve de résistance. Prenant acte de la dégradation de la situation économique et de la montée des risques au cours de l’été, la Banque Centrale Européenne a annoncé une série de mesures d’assouplissement. Concernant le Brexit, en fin de mois, le Premier ministre britannique B. Johnson affirmait toujours que le Royaume-Uni quitterait l’UE le 31 octobre même sans accord.

Pays émergents : poursuite de l’affaiblissement de la conjoncture

Les chiffres des pays émergents ont montré que l’affaiblissement de la conjoncture observé au 1er semestre a continué au 3ème trimestre 2019. La dynamique des exportations est restée décevante et le gouvernement américain a instauré de nouveaux droits de douane à l'encontre de la Chine début septembre, déclenchant des représailles chinoises.

Stratégie AMUNDI – Achevé de rédigé le 7 octobre 2019

Vous souhaitez être bien informé pour bien décider ?
Téléchargez l’application mobile de LCL Banque Privée
"Actu Patrimoine"

LCL- Banque Privée

Commentez cet article Pour commenter cet aticle :   Se connecter