Le blog Interfimo :
actualité et documentation

Environnement économique mondial en octobre 2018

Toutes professions libérales Réagir à cet article
Environnement économique mondial en octobre 2018
Environnement économique mondial en octobre 2018

En octobre, les chiffres économiques ont surpris à la hausse aux Etats-Unis, à la baisse en zone euro et en Chine. La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine et les tensions entre l’Italie et le reste de l’UE sont restées d’importants sujets de préoccupation. Le mois a été très difficile pour les marchés d’actions qui ont connu une forte correction. Sur le marché obligataire, le rendement des emprunts d’Etat des Etats-Unis à 10 ans a touché de nouveaux points hauts avant de se replier très nettement.

États-Unis : appréciation favorable de l’économie par la FED

Après un 2ème trimestre déjà très fort, le PIB du 3ème trimestre a également surpris favorablement. Le rythme général de l’activité économique reste au-dessus du potentiel, compatible avec un ralentissement graduel. La croissance de la demande domestique est ferme, mais les chiffres montrent une évolution de sa composition. D’un côté, alors que la confiance des entreprises reste élevée et que les enquêtes continuent de montrer une expansion modérée de l’investissement, les composantes du PIB au 3ème trimestre indiquent un ralentissement de l’investissement des entreprises qu’il faut surveiller. La FED a réitéré une appréciation favorable de l’environnement économique et la volonté de poursuivre la hausse graduelle des taux d’intérêt.

Zone Euro : déception sur l’économie    

Les chiffres économiques ont continué de décevoir en zone euro. La croissance du PIB du 3ème trimestre n’a été que de 0,2%, contre 0,4% aux 1er et 2ème trimestres. Une amélioration a été constatée en France et la croissance est restée solide en Espagne mais l’économie italienne a fait du surplace tandis que le chiffre allemand a été très faible également. De plus, les indicateurs d’activité portant sur octobre (notamment les PMI) ont été décevants. Il est probable que ces chiffres, affectés par des facteurs temporaires spécifiques au secteur automobile allemand, sous-estiment la vigueur de la conjoncture. Il n’empêche, la déception est forte et la montée des tensions entre l’UE et l’Italie a pu affecter la confiance.

Pays émergents : les marchés convaincus par le résultat de l’élection brésilienne

La croissance chinoise est ressortie légèrement plus faible que prévu. Dans un contexte de fortes tensions commerciales avec les Etats-Unis, le yuan et les marchés d’actions ont baissé. Les élections brésiliennes et la victoire de Jair Bolsonaro ont également beaucoup occupé le terrain. Son programme très libéral visant à réduire les déficits, ouvrir l’économie et réformer le pays semble convaincre à ce stade les marchés.

Stratégie AMUNDI – Achevé de rédiger le 19 novembre 2018

AMUNDI

Vous souhaitez être bien informé pour bien décider ?
Téléchargez l’application mobile de LCL Banque Privée
"Actu Patrimoine"

LCL Banque Privéee

Commentez cet article Pour commenter cet aticle :   Se connecter