Le blog Interfimo :
actualité et documentation

Environnement économique mondial en novembre 2018

Toutes professions libérales Réagir à cet article
Environnement économique mondial en novembre 2018
Environnement économique mondial en novembre 2018

Les chiffres économiques publiés au cours du mois de novembre n’ont fait que confirmer l’écart observé, depuis le début de l’année, entre une conjoncture américaine tonique et une reprise européenne décevante. Sur le plan politique, les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ont continué de retenir l’attention à l’approche du G20 de début décembre, tandis qu’en Europe les dossiers du budget italien et, surtout, du Brexit ont connu d’importantes évolutions. Les marchés d’actions se sont légèrement repris tandis que les rendements des emprunts d’Etats américains et allemands ont baissé.

États-Unis : rythme général de la croissance au-dessus du potentiel

La progression du Produit Intérieur Brut (PIB) a été confirmée à 3,5%, en rythme annualisé, au 3ème trimestre. Le rythme général de la croissance reste au-dessus du potentiel, ce qui laisse entrevoir un ralentissement progressif. La demande domestique est toujours le principal moteur de la croissance. Alors que la confiance des entreprises reste forte, les données montrent un ralentissement des intentions d’investissement, de la dynamique de l’immobilier et des commandes de biens durables, ce qui indique que l’investissement pourrait être fragilisé. La Réserve fédérale américaine (FED) a laissé inchangé le taux des Fed Funds (à 2-2,25%) et développé une communication un peu plus accommodante au cours du mois. Concernant les tensions commerciales, tous les regards étaient braqués, en fin de mois, sur l’imminente rencontre entre Donald Trump et Xi-Jingping lors du G20.

Zone Euro : la déception perdure

Les chiffres économiques européens ont continué de décevoir. Ainsi, l’économie allemande s’est contractée au 3ème trimestre, ce qui a lourdement pesé sur le chiffre de la zone euro (+0,2%, après + 0,4% aux 1er et 2ème trimestre). Une partie de cette faiblesse s’explique, certes, par la baisse temporaire de la production automobile allemande suite aux nouvelles normes anti-pollution. Cependant, les indicateurs du climat des affaires signalent que le rebond du 4ème trimestre sera, au mieux, modeste. Notons également que la baisse du taux de chômage a marqué une pause (8,1% en octobre, soit le même niveau qu’en juillet). Sur le plan politique, un accord a été signé le 25 novembre avec le Royaume-Uni concernant les modalités du Brexit. La capacité du gouvernement britannique à obtenir la ratification de cet accord au Parlement restait toutefois très incertaine.

Pays émergents : chiffres de PIB mitigés

En novembre, de nombreux pays ont publié leurs chiffres de PIB du 3ème trimestre. En Asie, ils ont été majoritairement décevants, ce qui a entraîné de légères révisions en baisse des prévisions de croissance. Dans les autres régions, les chiffres ont été mitigés, la Russie et le Mexique montrant une activité robuste, mais sans éclat particulier.

AMUNDI

Vous souhaitez être bien informé pour bien décider ?
Téléchargez l’application mobile de LCL Banque Privée
"Actu Patrimoine"

LCL Banque Privéee

Commentez cet article Pour commenter cet aticle :   Se connecter