Le blog Interfimo :
actualité et documentation

Environnement économique mondial en avril 2020

Toutes professions libérales Réagir à cet article
Environnement économique mondial en avril 2020
Environnement économique mondial en avril 2020

Les indicateurs économiques du mois d’avril ont fait état d’une activité très réduite dans la plupart des pays du monde, sous l’effet des restrictions imposées pour limiter la propagation du virus COVID-19. Les autorités monétaires et budgétaires ont annoncé de nouvelles mesures de soutien. Après leur plongeon en mars, les marchés d’actions se sont fortement repris en avril, tandis que les taux longs restent orientés à la baisse.

Etats-Unis : des plans de relance économique sans précédent

L'épidémie de coronavirus aux États-Unis s'est fortement aggravée en avril, imposant l'extension de mesures de confinement strictes dans tous les grands États. Cela a eu pour conséquence une baisse record de l’activité des entreprises du fait de l’effondrement de la demande, notamment dans le secteur des services. Le taux de chômage a ainsi fortement augmenté en avril, effaçant tous les progrès réalisés depuis 2009. De nouveaux plans de relance économique sont en cours de mise en œuvre en parallèle des décisions sans précédent adoptées précédemment par la Réserve fédérale : réduire ses taux de 150 points de base pour les ramener à 0 %-0,25 % en mars et « mesures non-conventionnelles » illimitées.

Zone Euro : la plus forte baisse de l'activité économique jamais enregistrée

L'activité économique est restée au point mort en avril, du fait de la prolongation des mesures de confinement dans l'ensemble de la zone euro. Cet arrêt prolongé de toutes les activités commerciales non essentielles a contribué à affaiblir encore davantage le secteur manufacturier tandis que la production et les nouvelles commandes plongeaient à une vitesse record. Le secteur des services semble être le plus durement touché, en particulier les activités liées au tourisme, à l'immobilier et à la restauration. Les inscriptions au chômage se sont multipliées dans toutes les grandes économies. Il s’agit de la plus forte baisse de l'activité économique jamais enregistrée. Les gouvernements nationaux et les institutions européennes continuent à travailler sur de nouveaux plans de relance d'une ampleur sans précédent pour soutenir leurs économies.

Pays émergents : assouplissement des politiques monétaires

Comme attendu, de nombreux pays adoptent de nouvelles mesures budgétaires et monétaires pour faire face aux conséquences sanitaires et économiques de cette pandémie. Que ce soit en Chine, en Corée, en Turquie, au Chili, au Mexique ou en Afrique du Sud, les banques centrales assouplissent de plus en plus leurs politiques monétaires. En Chine, la forte baisse des commandes à l'exportation laisse entrevoir de sombres perspectives de demande extérieure qui pourraient entraver la reprise globale.

Stratégie AMUNDI – Achevé de rédiger le 12 mai 2020

Vous souhaitez être bien informé pour bien décider ?
Téléchargez l’application mobile de LCL Banque Privée
"Actu Patrimoine"

LCL- Banque Privée

 

Commentez cet article Pour commenter cet aticle :   Se connecter