Le blog Interfimo :
actualité et documentation

Environnement économique mondial d'avril 2021

Toutes professions libérales
Environnement économique mondial d'avril 2021
Environnement économique mondial d'avril 2021

Au mois d’avril, la reprise économique est restée forte aux Etats-Unis, très inégale en zone euro. Dans les pays émergents, la croissance a légèrement freiné en Chine tandis que l’Inde a dû faire face à une forte aggravation de l’épidémie. Du point de vue politique, le Président américain J. Biden a annoncé de nouvelles mesures d’expansion budgétaire. Sur les marchés de taux, les rendements à long terme américains ont marqué une pause après leur forte hausse du 1er trimestre. La plupart des marchés d’actions ont progressé.

États-Unis : poursuite de la reprise économique

La reprise économique s’est poursuivie aux États-Unis au mois d'avril : la propagation du virus a continué de ralentir et la campagne de vaccination a accéléré. Les indicateurs du climat des affaires sont restés très bien orientés tandis que le consensus économique s’est fait de plus en plus optimiste. Les enquêtes de conjoncture ont continué de s’améliorer, les indices PMI portant sur l’industrie et les services affichant de nouveaux sommets depuis le début de l’épidémie. L'administration américaine a présenté un plan d'infrastructure complet à long terme nommé Build Back Better, composé du American Families Plan (1,8 milliard de dollars) et du American Jobs Plan de 2,25 milliards de dollars, tous deux nécessitant encore l'approbation du Congrès. La Fed a laissé inchangée sa politique monétaire.

Zone Euro : un début d’amélioration de l’économie

La reprise économique est restée inégale dans la zone euro : l’accélération de la vaccination dans tous les pays n’a pas encore permis de maîtriser l’épidémie, ce qui a conduit à de nouvelles restrictions d’activité et à des retards dans la réouverture de certains secteurs. Après une décélération au 1er trimestre, les indicateurs économiques ont commencé à s’améliorer à partir de début avril, signalant un rétablissement de la mobilité et de l'activité tandis que le consensus économique a revu en hausse ses perspectives. Le taux de chômage est resté stable à 8,3 %, loin des 7,5 % d’avant l’épidémie ; les ventes au détail se sont légèrement améliorées, mais restent sur une note très faible. Comme prévu, aucun changement majeur n'a été apporté à la politique monétaire par la BCE en avril.

Pays émergents : léger ralentissement en Chine et recrudescence du Covid en Inde

Le PIB chinois a connu un léger ralentissement au 1er trimestre 2021 en raison des nouveaux cas de COVID en janvier et des restrictions de déplacements qui ont été imposées. En Inde, le nombre d’infections a atteint un niveau record à la fin du mois d’avril et les restrictions sanitaires ont été légèrement renforcées. Toutefois, le gouvernement ne souhaitant pas imposer de confinement national, l’impact sur l’économie devrait être moins important qu’en 2020.

Stratégie AMUNDI – Achevé de rédiger le 11 mai 2021

 

Vous souhaitez être bien informé pour bien décider ?
Téléchargez l’application mobile de LCL Banque Privée

"Actu Patrimoine"

LCL Banque Privée