Le blog Interfimo :
actualité et documentation

Environnement économique et mondial en octobre 2020

Toutes professions libérales Réagir à cet article
Environnement économique et mondial en octobre 2020
Environnement économique et mondial en octobre 2020

Le mois d’octobre a confirmé d’importantes divergences de trajectoire économique entre grandes régions du monde suite à l’épidémie de COVID-19. Alors que, pour l’heure, la reprise tient bon aux États-Unis, elle chancelle en Europe. La Chine, de son côté, continue de connaître un vigoureux rebond. Du point de vue politique, tous les regards étaient tournés, en fin de mois, vers l’imminente échéance présidentielle aux États-Unis. Sur les marchés, les actions des grands pays développés ont baissé pour le second mois consécutif. Sur les marchés de taux, les écarts se sont creusés entre rendements à long terme américains (en hausse) et allemands (en baisse).

États-Unis : poursuite de la reprise de l’activité

La reprise de l’activité économique s’est poursuivie en octobre, malgré la remontée des cas de COVID-19. Les enquêtes et chiffres mensuels confirment une forte amélioration dans les services comme dans l’industrie. Le rebond de la demande intérieure demeure le principal moteur, le redressement du commerce international apportant également une contribution positive. La confiance à l’égard des perspectives d’activité reste soutenue, malgré une légère modération due à la forte incertitude concernant l’évolution de la pandémie et l’issue de l’élection présidentielle. En fin de mois, le pays retenait son souffle à quelques heures de l’élection du 3 novembre opposant le président D. Trump et son adversaire J. Biden.

Zone Euro : les restrictions d’activité pèsent de plus en plus sur l’activité économique

L’introduction de restrictions plus strictes dans l’ensemble de la zone euro pèse de plus en plus sur l’activité économique, comme le confirment le tassement des enquêtes portant sur le climat des affaires et les chiffres mensuels de production et de consommation. Les indicateurs PMI ont ainsi montré un ralentissement important du secteur des services, tandis que l’industrie fait preuve d’une bien meilleure résistance. La pression sur le marché du travail reste élevée, même si les mesures de protection de l’emploi freinent la hausse du taux de chômage (8,3% en septembre contre 7,4% en janvier).  Les gouvernements nationaux préparent des programmes de réformes en vue d’obtenir le soutien du Fonds de relance européen. Les négociations sur le Brexit se poursuivent.

Pays émergents : toujours un rebond vigoureux de la Chine

En Chine, la reprise continue, même si la croissance réelle est ressortie en dessous des attentes du marché (supérieure à 5%). Au sein des pays émergents, la publication des chiffres d’inflation indique des dynamiques divergentes (augmentation au Chili, en Pologne et en Russie / baisse au Mexique et en Hongrie).

Stratégie AMUNDI – Achevé de rédiger le 12 novembre 2020

Vous souhaitez être bien informé pour bien décider ?
Téléchargez l’application mobile de LCL Banque Privée

"Actu Patrimoine"

LCL Banque Privée

 

Commentez cet article Pour commenter cet aticle :   Se connecter