Le blog Interfimo :
actualité et documentation

Environnement économique et mondial en août 2020

Toutes professions libérales Réagir à cet article
Environnement économique et mondial en août 2020
Environnement économique et mondial en août 2020

Le mois d’août a vu la poursuite du redressement de l’activité économique après l’effondrement du 2ème trimestre, mais le rythme de l’amélioration a été moins fort qu’en juin et juillet. Les autorités publiques ont maintenu un soutien budgétaire et monétaire très important, quoiqu’avec quelques évolutions. Les actions ont poursuivi leur hausse, le marché américain toujours en tête. Les taux restent durablement bas.

États-Unis : amélioration progressive de l’économie

L’économie américaine a continué de se redresser progressivement en août. Le climat des affaires s’est amélioré, le ralentissement de la propagation du virus à travers les États permettant à de nombreuses entreprises de reprendre leurs activités. Le redressement de l’activité manufacturière a été soutenu par la reprise continue de la demande intérieure.  À l’inverse, le secteur des services se normalise avec retard, encore fortement perturbé par les mesures restrictives toujours en place et avec des divergences évidentes suivant les secteurs d’activité.  Le marché du travail reste sous forte pression avec des demandes initiales d’allocations chômage dépassant 1 million, malgré des signes de ralentissement des suppressions d’emplois.

Zone Euro : l’activité des entreprises continue de se redresser

L’activité des entreprises continue de se redresser dans la zone euro, en grande partie sous l’effet d’un rebond technique après la baisse record enregistrée au cours des mois précédents. Toutefois, comme le montrent les indices PMI ainsi que d’autres indicateurs mensuels, le rythme de la reprise a considérablement ralenti en août, en partie en raison de l’incertitude alimentée par la nouvelle progression des cas de COVID-19. La demande intérieure reste le principal moteur, le commerce international ne donnant que de très légers signes d’amélioration. Les gouvernements nationaux ont annoncé de nouveaux plans de relance qui accompagneront l’intervention des fonds européens.

Pays émergents : très nette dégradation du PIB dans de nombreux pays

Les chiffres économiques publiés au moins d’août sont venus confirmer la très nette dégradation de la conjoncture observée au 2ème trimestre : les PIB de nombreux pays ont ainsi connu des replis à deux chiffres. Les banques centrales ont diminué le rythme de leurs mesures d’assouplissement monétaire, tout en restant disposées à faire davantage, soutenues en cela par la détente des conditions financières mondiales (affaiblissement du dollar).

Stratégie AMUNDI – Achevé de rédiger le 10 septembre 2020

Vous souhaitez être bien informé pour bien décider ?
Téléchargez l’application mobile de LCL Banque Privée
"Actu Patrimoine"

LCL- Banque Privée

Commentez cet article Pour commenter cet aticle :   Se connecter