Le blog Interfimo :
actualité et documentation

Environnement économique et mondial de janvier 2021

Toutes professions libérales
Environnement économique et mondial de janvier 2021
Environnement économique et mondial de janvier 2021

Les perspectives d’évolution de l’épidémie de Covid 19 sont restées très incertaines en janvier, notamment du fait de la lenteur des campagnes de vaccination et de l’apparition de nouveaux variants du virus. L’économie a continué à en être affectée, mais à des degrés très divers suivant les pays : l’activité tourne davantage au ralenti en zone euro qu’aux États-Unis, tandis qu’elle est beaucoup plus forte en Chine. Après leur forte hausse de fin 2020, les marchés d’actions ont marqué une pause. Sur les marchés obligataires, les rendements à long terme ont augmenté, de façon plus marquée aux États-Unis qu’en zone euro.

États-Unis : maintien d’une politique monétaire de la FED expansionniste

L’économie américaine a continué de croître à un rythme modéré à la fin de 2020, la pandémie continuant de peser sur l’activité. Cependant, malgré l’incertitude croissante concernant l’évolution du Covid 19, les enquêtes de conjoncture ont mis en évidence une légère amélioration en janvier 2021, le secteur industriel comme celui des services faisant état d’une amélioration du climat des affaires. La Fed a confirmé sa politique monétaire très expansionniste, laissant inchangés les taux et les achats d’actifs lors de son comité de janvier. Après son arrivée au pouvoir, le président américain Biden a proposé un nouveau plan de relance budgétaire de 1 900 milliards de dollars.

Zone Euro : ralentissement supplémentaire de l’activité économique lié aux restrictions

La nouvelle hausse des cas de Covid 19 dans la zone euro en janvier a conduit à l’instauration de restrictions plus strictes, ce qui a entraîné un ralentissement supplémentaire de l’activité économique, confirmé par les enquêtes du climat des affaires. Si celles-ci ont montré la résilience du secteur industriel, elles ont aussi indiqué que les services demeurent fortement perturbés. Le décrochage du marché du travail reste important même s’il est atténué par l’extension des dispositifs de protection de l’emploi, qui a empêché le taux de chômage de s’envoler (8,3% en novembre contre 7,4 % en janvier). Les gouvernements nationaux soumettent les propositions de plan de redressement à la Commission Européenne pour approbation.

Pays émergents : l’Inde et la Chine tirent la croissance des pays émergents

Les prévisions de croissance des agrégats des marchés émergents ont été révisées à la hausse, tirées par l'Inde et la Chine. En Inde, nous avons assisté à une forte dynamique économique au second semestre 2020 et la pandémie semble sous contrôle pour le moment. En Chine, la croissance 2021-22 a été révisée à la hausse en raison, d’une part, du report du chiffre du 4ème trimestre plus élevé que prévu et, d’autre part, de la persistance de la force des exportations et de l'offre de vaccins.

Stratégie AMUNDI – Achevé de rédiger le 5 février 2021

Vous souhaitez être bien informé pour bien décider ?
Téléchargez l’application mobile de LCL Banque Privée

"Actu Patrimoine"

LCL Banque Privée