Le blog Interfimo :
actualité et documentation

« Année blanche » : est-il judicieux de passer à l’impôt sur les sociétés en 2018 ?

Toutes professions libérales Réagir à cet article
« Année blanche » : est-il judicieux de passer à l’impôt sur les sociétés en 2018 ?
« Année blanche » : est-il judicieux de passer à l’impôt sur les sociétés en 2018 ?

La mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu a fait couler beaucoup d’encre et suscité de nombreux débats passionnés depuis son adoption dans le cadre de la loi de finances pour 2017. Cet été encore, le principe de sa mise en œuvre a été discuté au plus haut niveau de l’Etat et l’administration fiscale tente de faire preuve de pédagogie à la fois en expliquant aux contribuables les modalités de cette réforme tout en apportant les précisions techniques nécessaires via le site BOFiP notamment sur le crédit d’impôt modernisation du recouvrement (ou CIMR). Nous avions d’ailleurs commenté certaines de ces précisions sur notre blog dans notre article intitulé :  l’administration précise les modalités du CIMR.

Sans rentrer dans des débats de principes ou doctrinaux complexes, nous pensons que chaque professionnel libéral, chef d’entreprise libérale, se doit de réfléchir en terme d’opportunité. La perspective d’une année 2018 « blanche », doit amener à se poser la question la question suivante : est-il judicieux de modifier sa structure d’exercice pour passer à l’impôt sur les sociétés en 2018 ?

Retrouvez dans notre rubrique Avis d’Experts, l’analyse de Maître André LOUP du cabinet CMS Francis Lefebvre qui s’est penché sur cette question.

Commentez cet article Pour commenter cet aticle :   Se connecter